Aller au contenu.Aller à la navigation


Suivant: Balade historique Plus haut: Le destin de la Précédent: Le destin de la

Une approche globale

L'esprit qui animait les fondateurs de la SPHN serait-il définitivement révolu? Rien n'est moins certain. Assurément, leurs recherches globales, transdisciplinaires, ne correspondent plus aux divisions récentes de la démarche scientifique. Le XIXe siècle, analytique et positiviste, a imposé des disciplines de plus en plus spécialisées. Mais la fuite en avant de nos sociétés dans une technique mal gérée ou mal orientée suscite désormais doutes et interrogations. Si la science en tant que telle reste hors de cause, le scientisme triomphant, avec sa vision rectiligne et simpliste du progrès, agonise.

La crise actuelle, qu'on la qualifie ou non d'écologique, impose la révision de certains schémas de pensée trop analytiques, au profit d'une vision plus synthétique de la réalité. Or l'écologie scientifique, approche globale par excellence, pourrait s'inspirer de l'esprit des naturalistes genevois d'il y a deux siècles. En réalité, Genève héberge aujourd'hui plusieurs esprits encyclopédiques dignes de cet héritage comme Isaac Paenson, qui vient de publier un monumental lexique de l'environnement en quatre langues, Nicholas Polunin, éditeur de la revue Environmental Conservation, ou Jacques Grinevald, philosophe et historien des sciences de la biosphère.

Le 24 septembre débutent à Genève les premières discussions en vue d'une convention globale sur le climat, prélude à la Deuxième Conférence mondiale sur le climat qui se déroulera du 29 octobre au 7 novembre prochains au Centre international de conférences. Dans quelques semaines, une Académie internationale des sciences de l'environnement devrait voir le jour à Conches, dans les locaux qui accueillent déjà le secrétariat de la Deuxième Conférence mondiale sur l'environnement et le développement, agendée pour juillet 1992 à Rio de Janeiro. Vue dans cette perspective, la célébration du bicentenaire de la Société de Physique et d'Histoire naturelle de Genève prend une signification qui dépasse largement la simple évocation d'un passé glorieux.

René Sigrist



Jean-Bernard ROUX
Collège de Saussure
Messages à: Jean-Bernard Roux