Aller au contenu.Aller à la navigation


Suivant: L'héliothermomètre Plus haut: Le scientifique et l'inventeur Précédent: Le fourneau économique

L'ancêtre du capteur solaire

Pour étudier les effets calorifiques du rayonnement solaire, Horace-Bénédict de Saussure construit un instrument de mesure, qu'il baptise <<héliothermomètre>>, et qui a toutes les caractéristiques des modernes panneaux solaires. Il en imagine même les applications domestiques.

Extraits d'une lettre de Horace-Bénédict de Saussure au Journal de Paris, publiée le 17 avril 1784.

Supplément au No 108 du Journal de Paris. Samedi 17 avril 1784.

Physique. Lettre de Horace-Bénédict de Saussure aux Auteurs du Journal. Genève, ce 30 Mars 1784.

Messieurs,

J'avois réservé, pour le second Volume de mes Voyages, le développement et la théorie des moyens que j'ai employés pour concentrer la chaleur du Soleil; mais l'annonce que fait M. Ducarla de l'Ouvrage qu'il va publier sur le même sujet, m'engage à vous communiquer une esquisse de ce que j'ai fait avant lui.

C'est un fait connu, et sans doute depuis longtemps, qu'une chambre, un carrosse, une couche, sont plus fortement réchauffé par le Soleil, lorsque les rayons passent au travers de verres ou de châssis fermés, que quand ces mêmes rayons entrent dans les mêmes lieux ouverts et dénués de vitrages. On sait même que la chaleur est plus grande dans les chambres dont les fenêtres ont une double châssis.





Jean-Bernard ROUX
Collège de Saussure
Messages à: Jean-Bernard Roux