Aller au contenu.Aller à la navigation


Suivant: L'ancêtre du capteur solaire Plus haut: Le scientifique et l'inventeur Précédent: La physique du feu

Le fourneau économique

La curiosité scientifique de Horace-Bénédict de Saussure et son esprit pratique l'incitent à étudier les moyens d'améliorer l'efficacité des fourneaux de l'époque.

Deux esquisses du fourneau économique. Sur l'esquisse de gauche, on distingue les cloisons disposées au-dessus du foyer. Sur l'esquisse de droite, elles sont remplacées par des diaphragmes mobiles faits de briques.

Projet d'un nouveau fourneau économique. Transcription du début du manuscrit.

<<Je me suis souvent occupé de la quantité de chaleur qui se perd dans nos cheminées et j'ai cherché à en tirer parti. Le 3e Janvier 89 il m'est venu dans l'esprit que l'on pourrait placer une poële, immédiatement au-dessus du feu de la cheminée soutenu par de (...) plantés dans les plaques de la cheminées et qui serait réchauffé par le feu même de la cheminée. A la vérité il (...) être refroidis; mais en le cloisonnant, (...) il conserverait plus longtemps sa chaleur. J'ai pris un cylindre de terre à (...) de part en part de 12p. 1/2 de haut de 7 1/2 de diamètre moyen et de 9 lignes d'épaisseur moyenne. Je l'ai (...) en le recouvrant en partie d'une capsule pleine de (...) il a été chaud...>>

BPU, Horace-Bénédict de Saussure, 67/13



Jean-Bernard ROUX
Collège de Saussure
Messages à: Jean-Bernard Roux