Aller au contenu.Aller à la navigation


Suivant: A propos de Plus haut: A l'époque des dernières Précédent: Deluc et Saussure

Les héritiers de Horace-Bénédict de Saussure

Le pharmacien et naturaliste Henri-Albert Gosse (1753-1816) a imaginé une histoire géologique du Pays de Genève en quatre époques. Après la formation des montagnes par refoulement latéral selon Horace-Bénédict de Saussure, sa théorie comprend une succession de phases marines, lacustres et continentales. Ces subdivisions rappellent les Epoques de la Nature de Buffon.

Le chirurgien Louis Jurine (1749-1819) a présenté sa théorie sous la forme élégante de <<Rêves géologiques>> (séance du 7 septembre 1797). Son système concerne surtout les montagnes primitives comme le Mont-Blanc. Jurine interprète celle-ci comme une gigantesque boursouflure de la croûte granitique, provoquée par l'évacuation catastrophique d'un gaz dissolvant inconnu. Inutile d'ajouter que ces idées n'ont pas du tout été appréciées par Horace-Bénédict de Saussure.

Guillaume-Antoine Deluc (1729-1812), dont la réputation a été éclipsée par celle de son frère aîné Jean-André, était pour sa part un grand collectionneur de fossiles, doublé d'un auteur prolixe et passionné. Il a aussi formulé une théorie de la Terre, qui a l'encontre de celle de son frère est dépourvue de contexte religieux, mais qui repose également sur le mécanisme des effondrements.

Son contemporain, Jean Tollot (1733-1815), autodidacte modeste et malheureusement ignoré, a effectué de nombreux voyages géologiques en Suisse et en France. Ces courses ont été décrites dans de longs mémoires restés inédits, mais qui frappent par la qualité et la précision des observations sur le terrain. Ces observations l'ont conduit à formuler une <<théorie du retrait>>, basée sur l'idée que les sédiments, encore malléables au sortir de la mer en retraite, se moulent en se durcissant sur un tréfonds granitique, et se brise ensuite par effondrement le long d'un système de gigantesques fissures de contractions qui règlent la forme des montagnes.

Ce sera la dernière des théories de la Terre formulée par l'un des membres des la SPHN. A l'aube du XIXe siècle, de tels <<systèmes>>, basés sur l'application d'un seul principe directeur à toutes la planète, ne sont plus à la mode. La géologie a dépassé le stade des exercices philosophiques, si fascinants soient-ils, pour accéder au rang de science descriptive moderne.

Albert V. Carozzi



Suivant: A propos de Plus haut: A l'époque des dernières Précédent: Deluc et Saussure

Jean-Bernard ROUX
Collège de Saussure
Messages à: Jean-Bernard Roux