Aller au contenu.Aller à la navigation


Suivant: Le rôle du <<Journal Plus haut: La vie d'une société Précédent: La Société de physique

Pierre Vaucher, secrétaire et historien de la SPHN

Comme Henri-Albert Gosse, Pierre Vaucher (1763-1841) est l'un des rares savants genevois de son époque à être issu d'un milieu relativement modeste. son père était entrepreneur en charpenterie. Avec ses 27 ans, il le plus jeune des membres fondateur de la SPHN, Saussure fils excepté. Dès le début, on lui confie la fonction de secrétaire, qu'il remplira pendant vingt années. C'est à ce titre qu'il composera en 1822 une intéressante <<Notice>> sur l'histoire de la Société.

Par vocation, Vaucher est pasteur, et il se voit confier la paroisse populaire de Saint- Gervais au lendemain de la révolution genevoise. Mais il est aussi un pédagogue-né, qui a fondé un établissement dès 1787. Le succès de cette école est tel qu'elle comptera Charles-Albert, futur roi de Sardaigne, parmi ses pensionnaires. Aussi la SPHN n'a-t-elle pas hésité à confier à Vaucher le cours de botanique qu'elle met sur pied à partir de 1794 en son jardin de Saint-Léger. Parmi la vingtaine d'auditeurs de la première année, on trouve Augustin Pyramus de Candolle, alors âgé de 16 ans à peine, et qui deviendra le plus grand des botanistes genevois. Vaucher accédera lui-même à la notoriété en 1803, avec la publication de son Histoire des conserves d'eau douce..., dans laquelle il met notamment en lumière le mode de reproduction de ces algues.



Jean-Bernard ROUX
Collège de Saussure
Messages à: Jean-Bernard Roux